Comment se faire dépister du cancer du col de l'utérus ?

 

 

 

 

 

De 25 à 65 ans, le dépistage par frottis cervico-utérin est recommandé tous les 3 ans après deux frottis normaux à un an d’intervalle. (Haute Autorité de Santé 2010).

 

La baisse du nombre de cancers du col de l’utérus est directement liée à l’apparition du dépistage par frottis. En 20 ans, sa fréquence a été divisée par 2. Il y a pourtant encore 3 000 nouveaux cas en France chaque année, et une femme sur trois n’a aucun suivi ou un suivi irrégulier. Le dépistage est aujourd’hui majoritairement individuel et lié au suivi gynécologique. Les freins à ce dépistage peuvent être dus à l’âge (à partir de 55 ans les femmes se font moins dépister), à l’appréhension de l’examen ou encore à l’absence de gynécologue.

 

Le dépistage par frottis est un geste simple, rapide et non douloureux.

 

Le frottis permet de détecter des lésions précancéreuses (environ 4% de la totalité des frottis) et cancéreuses du col de l’utérus. Une lésion découverte est alors surveillée ou soignée plus précocement et évite l’évolution en cancer en 10 voire 20 ans. Les anomalies liées à l’HPV évoluant lentement, les frottis sont recommandés jusqu’à 65 ans.

 

En Maine et Loire, seul 3% des frottis sont pathologiques et nécessitent un suivi plus rapproché par un frottis de contrôle, une recherche d’HPV ou une colposcopie. Le traitement des lésions se fait par destruction (par laser) ou conisation.

 

 

Quelles sont les femmes non concernées par le frottis ?

 

Les femmes n’ayant plus de col de l’utérus (Hystérectomie totale ou ablation de l’utérus et du col), celles n’ayant jamais eu de rapports sexuels (aucun risque d’infection par le papillomavirus Humain), celles dont le prélèvement est techniquement impossible et les femmes de plus de 65 ans ayant eu des frottis normaux toute leur vie.

Il est nécessaire d’informer Cap Santé 49 (par téléphone 0241050892 ou par capsante49@capsante49.fr)si vous êtes dans un cas cité ci-dessus pour ne pas recevoir de courrier d’incitation à la pratique d’un frottis.

 

 

Où faire un frottis de dépistage ?

 

Chez un médecin traitant, un gynécologue ou une sage-femme.

Il est possible de le faire dans un centre de santé, un centre de planification familiale et dans certains laboratoires de biologie médicale sur prescription d’un médecin.

 

 

Quand faut-il éviter de faire un prélèvement par frottis ?

 

Pendant les règles ou tout saignement vaginal.

Pendant une infection vaginale ou lors d’un traitement local

Eviter les rapports sexuels 24 heures avant, les douches vaginales ou les tampons.

 

 

Le dépistage intégré du cancer du col de l’utérus pour les femmes âgées de 25 à 65 ans qui n’ont pas eu de frottis depuis plus de 3 ans.

 

Depuis 2010, le Maine et Loire participe à un programme expérimental initié par l’Institut National du Cancer (INCa) avec 12 autres départements.

 

Un courrier d’incitation à la pratique d’un frottis est envoyé uniquement aux femmes habitant le département n’ayant pas effectué de frottis depuis plus de 3 ans.

 

Cette population ciblée est incitée à prendre un rendez-vous chez un médecin traitant, un gynécologue, une sage-femme, auprès d’un centre de santé ou d’un centre de planification familiale (liste jointe par un lien). La consultation et le prélèvement sont remboursés par la caisse d’assurance maladie et votre complémentaire santé aux conditions habituelles. Si la femme est bénéficiaire de la CMU, il est recommandé d’apporter l’attestation CMU ou CMU-c. Si la femme n’a pas de complémentaire santé, Cap Santé 49 se charge de trouver une solution auprès de la caisse d’assurance maladie pour une prise en charge à 100% des examens.

Cap Santé 49 se charge du dépistage intégré du cancer du col de l'utérus en Maine et Loire 49 pour les femmes âgées de 25 à 65 ans qui n'ont pas de frottis depuis plus de 3 ans.